Nos fossés plus propres

Comme un peu partout en Wallonie, ce dernier week-end était consacré au nettoyage des rues des villes et villages. Selon la Région Wallonne, plus de personnes se sont inscrites à cette opération propreté cette année par rapport à l’an dernier. Dans nos contrées, de nombreux participants se sont pourtant découragés. C’était le cas à Jamagne notamment : « L’an dernier, trois volontaires féminines (56 ans, 57 ans et 77 ans) ont été rejointes par un volontaire masculin…. Nous n’avions pas assez de bras pour ramasser les crasses des autres! » se plaint Dominique…
   Dans d’autres localités, comme à Franchimont, ils étaient plus d’une douzaine à s’organiser pour sillonner toutes les rues du village. Ils n’espéraient pourtant pas une récolte prolifique après avoir parcouru quelques rues. « Est-ce que les gens deviendraient propres« , lance Inès. La raison était hélas à chercher ailleurs : « La commune est venue nettoyer nos rues il y a quelques jours« , explique Aurélie. Voilà qui pourrait démotiver ces bénévoles… qui en ont profiter pour prendre un bon bol d’air sous le soleil. Et fier de leur butin, 14 sacs blancs et 7 bleus, ils ont terminé rassemblés autour de boissons rafraîchissantes, sur des chaises de jardin ou simplement assis par terre. « On le refait l’année prochaine, hein Hélène ! » lance Francesco.

Laisser un commentaire